Ses chat in bengali updating apple computers

Joan Sugden, face à la beauté de ce sujet, projeta alors de faire naître d’autres chatons semblables ; toutefois, à cause de problèmes familiaux et économiques, elle fut contrainte d’abandonner son projet.

Vers la fin des années soixante-dix, elle découvrit par hasard qu’un chercheur californien, William Centerwall, menait des recherches sur le Felis bengalensis car on croyait que ce dernier était immunisé contre la leucose féline ; le chercheur, pour étudier les défenses immunitaires de cet animal, croisa le Chat léopard avec un chat domestique américain.

Cela représentait pour Joan Sugden l’occasion de reprendre le projet qu’elle avait dû abandonner des années plus tôt : créer un chat domestique qui ressemble à un léopard.

Ses chat in bengali-89

Les premiers exemplaires apparus en 1983 furent présentés par Joan Sugden à l’Association féline internationale TICA (The International Cat Association), qui les accepta dans la section « Nouvelles Races et Couleurs » sous le nom de Bengal, en l’honneur de leurs ancêtres.1985 est une date importante pour le Bengal car, pour la première fois, il participa à une exposition féline.La reconnaissance officielle de la race remonte à 1991 et, depuis lors, le Bengal est accepté en championnat.Le chat Bengal est doté d’une grande sensibilité et est très attentif à l’humeur des gens qui l’entourent.Ces caractéristiques, faisant de lui un très bon animal de compagnie, lui permettent de s’adapter facilement à n’importe quel milieu domestique et de nouer des liens d’amitié avec des personnes de tout âge.

Grâce à son tempérament très amical, il s’adaptera au maître qui l’appréciera et réussira à faire de lui un « petit léopard domestique ».Son besoin de mouvement et de liberté est la seule chose à respecter.Le chat Bengal peut se vanter d’avoir du sang sauvage dans les veines.Il descend en effet du Felis bengalensis, le chat sauvage asiatique, appelé aussi Chat léopard.Son histoire commença en 1963, lorsque Joan Sugden, éleveuse de Yurna, prit possession d’un exemplaire féminin qu’elle accoupla ensuite à son chat (de couleur noire).De cette union naquit Kinkin, une magnifique femelle très semblable à sa mère et à l’aspect sauvage.